anglais-online.de
espagnol-online.de
italien-en-ligne.de
     Contenu   Chapitre 18 18. Le Konjunktiv et le Konditional

retourner
Chapitre 18: Le Konjunktiv et le Konditional

  18.11.1 Exercice 1:

  Quelles affirmations sont correctes?        
Le Konditional n' est utilisé que dans les phrases conditionelles.
Dans le discours indirect on utilise toujours le Konjunktiv I si cette forme n' est pas ambigüe.
Dans le discours indirect le Konditional ne peut jamais apparaître .
Les verbes de modalité ont un Konditional.
La troisième personne singulier n' est jamais ambigüe.
On forme le Konjunktiv I en ajoutant les suffixes correspondants au radical du présent.
On forme le Konjunktiv II des verbes faibles en ajoutant les suffixees correspondants au radical du passé.
Le radical du passé des verbes forts est formé en changeant la voyelle du radical du présent.
Parmi les phrases conditionelles nous pouvons distinguer trois types différents: Irrealis der Vergangenheit, Irrealis der Gegenwart und Realis der Gegenwart.
Selon la norme "officielle" on peut toujours utiliser le conditionnel au lieu du Konjunktiv.
Selon la norme "officielle" on utilise le Konjunktiv II si le Konjunktiv I est identique au présent.
Selon la norme "officielle" on utilise le conditionnel si le Konjunktiv II sonne bizarre ou si le locuteur ne le connaît pas.
On utilise souvent le Conditionel du verbe sein.
On ne forme jamais un Konditional du verbe sein, parce que le Konjunktiv du verbe sein n' est pas ambigu et les personnes dont la langue maternelle est l' allemand le connaissent.
On utilise le Konjunktiv I pour former des phrases conditionelles.
En allemand aussi bien qu' en français on utilise l' indicatif pour le discours indirect.
En allemand le temps du verbe qui introduit le discours indirect n' a aucune importance.
En français le temps du verbe qui introduit le discours indirect n' a aucune importance.
En français aussi bien qu' en allemand une expression qui exprime doute, espérance ou peur demande toujours le Konjunktiv / subjonctif.
En français on utilise l' indicatif après des verbes qui expriment espérance, peur ou doute.
En allemand on peut utiliser le Konjunktiv ou l' Indikatif après des verbes qui expriment espérance, peur ou doute.
En français aussi bien qu' en allemand on forme le Irrealis der Vergangenheit en utilisant dans la partie si le conditionel et dans la phrase principale le Konjunktiv / subjonctif.
On allemand on peut former l' Irrealis der Vergangenheit en utilisant le Konjunktiv II dans la partie si de la phrase et dans la phrase principale.
On forme le Realis der Gegenwart avec l' Indikativ dans les deux parties de la phrase.
Des actions qui se sont déroulées avant le moment où elles sont racontées sont décrites dans le Konjunktiv I ou Konjunktiv II du passé.
Des actions qui se déroulent au même temps qu' elles sont racontées sont décrites dans le Konjunktiv I ou Konjunktiv II du passé.
Des actions qui se déroulent après qu' elles aient été racontées sont décrites au Konjunktiv I ou Konjunktiv II der Nachzeitigkeit.
Les verbes de modalité et sein qui ont un Konjunktiv I et Konjunktiv II qui n' est ni ambigu ni bizarre dont on n' utilise donc jamais le Konditional peuvent quand même être au Konditional si on veut souligner le fait que les événement se dérouleront après le momemt où ils sont racontés.
 
 

retourner